KATMANDOU, la ville aux mille visages

 

Il est des noms de lieux qui résonnent comme ceux d’endroits hors du commun. Katmandou est de ceux-ci. Dans les récits des premiers voyageurs aventuriers se trouvaient déjà réunis tous les ingrédients nécessaires à la ville pour s’élever au rang de mythe en Occident. Mais nous le savons tous : les mythes sont un régime d’explication du monde, et s’inscrivent ainsi dans une certaine réalité…

 

Car Katmandou comprend tous les ingrédients d’un lieu mythique : tout d’abord, c’est une ville que l’on ne peut dater : son histoire s’étend sur 2000 ans, mais les tremblements de terre l’ont régulièrement anéantie au cours des siècles. Les reconstructions successives mêlèrent les styles, les époques et les modes à en donner le tournis. Du coup, tout semble avoir toujours été là. La ville est comme hors du temps. Cette intemporalité se double d’un grand isolement spatial : Katmandou est loin de tout. Nichée sur le flanc sud de la grande chaîne himalayenne, au creux des plus hautes montagnes du monde inexplorées il y a peu…

 

Texte : Annick Hollé

 

 

 

 

 

 

 

 

KATMANDOU EN IMAGES

 

 

Partagez cette page

Facebook
Twitter
LinkedIn